Accueil » Le blog » Passer de locataire à propriétaire en immobilier

Passer de locataire à propriétaire en immobilier

comment passer de propriétaire à locataire en douceur ?

De nombreux Français font le pas chaque année de passer de locataire à propriétaire. Acquérir un bien immobilier pour soi est une grande étape permettant de se construire un patrimoine. Nous faisons le point dans cet article pour vous préparer à la vie de propriétaire, et ce qui vous attend en matière de taxes et de dépenses lors de votre achat immobilier.

Définir son projet immobilier

Avant de vous lancer, il est important de bien définir son projet immobilier et de vous demander si l’achat d’un bien immobilier est pour vous la meilleure option. Pour cela, vous devez vous poser les bonnes questions avant de vous mettre en quête de votre futur chez vous !

  • Quel est votre projet de vie ? Souhaitez vous un environnement citadin ou rural ? Le logement sera-t-il votre résidence principale ?
  • Quel type de logement recherchez vous ? Une maison pour sa tranquillité ou un appartement pour son mode de vie plus cocooning ? A noter que la vie en appartement nécessite de savoir et d’aimer vivre en communauté
  • Quelle superficie vous correspond ? De combien de chambres avez-vous besoin ? Doit-il il y a voir un espace pour ranger votre véhicule ? Un espace pour télétravailler ?
  • Êtes-vous prêt à faire quelques travaux ou souhaitez-vous un habitat fourni clé den main?
  • Avez-vous une zone géographique préférée, un climat plébiscité ?
  • Quel budget avez vous ? Comptez-vous emprunter ?

L’évaluation de votre budget doit d’ailleurs être réalisée de manière minutieuse. Si vous souhaitez avoir recours à prêt bancaire, vous devez vous rapprocher d’un organisme de crédit pour savoir combien vous pouvez emprunter. Il est à noter que le taux d’endettement communément admis est de l’ordre de 33,33%. Depuis janvier 2022, celui-ci est plafonné à 35% quelque soit la durée du prêt. Sachez également que l’acquisition d’un bien immobilier entraîne des frais annexes comme :

  • Les frais de dossier
  • Les frais d’agence
  • Les frais de notaire
  • Les frais de caution
  • Etc.

Des outils de simulation financière pour l’achat d’une maison ou un appartement vous permettent d’évaluer rapidement vos capacités d’emprunt.

Les frais d’acquisition

Si vous passez par une agence immobilière, les frais sont appelés « honoraires d’agence ». En général, les honoraires varient entre 5 et 8% du montant de la transaction. pour les agences traditionnelles.

Vous devrez également vous acquittez des fameux « frais de notaire ». Dans ces frais de notaire, vous y retrouverez les honoraires du notaire et les droits de mutation. En général, les frais de notaire représentent entre 7 à 10% du montant de la transaction dans l’ancien et entre 2 et 3,5% pour les logements neufs. Investir dans l’immobilier neuf est donc un avantage à ce niveau.

Les impôts locaux et fonciers

En tant que locataire, vous avez sûrement connu la taxe d’habitation. Mais, en tant que propriétaire, vous devrez, en plus de cette dernière (jusqu’en 2023 seulement) prévoir dans votre budget la taxe foncière

Comme pour la taxe d’habitation, c’est la situation retenue au 1er janvier de l’année qui est prise en compte. La taxe foncière est annuelle et son montant est à la charge du propriétaire en date du 1erjanvier. 

Cette taxe, prélevée par les collectivités territoriales, participent au développement des équipements et des services publics.

Les charges courantes

Comme tout occupant, vous devrez aussi vous acquitter des charges de la vie courante comme l’ouverture de nouveaux contrats (gaz, électricité, eau, etc.) et la fermeture de vos contrats dans votre ancien logement.

Vous pouvez soit faire transférer vos contrats actuels si ceux-ci vous conviennent, soit changer de fournisseur. Des sociétés spécialisés dans les déménagements comme Bemove par exemple sont à même de vous accompagner gratuitement pour transférer ou trouver des fournisseurs de gaz, d’électricité ou encore de téléphonie adaptés à votre budget. En terme d’organisation et de test de fibre/adsl notamment, ce peut être un atout car ils s’occupent de tout.

Attention : pensez à bien réexpédier votre courrier vers votre nouvelle adresse !

FOCUS : L’achat d’un bien en copropriété

Si vous achetez au sein d’un bâtiment en copropriété, vous devrez participer aux charges de l’immeuble concernant l’entretien de cette dernière. Les travaux votés en Assemblée Générale sont à la charge des copropriétaires. Avant d’acheter, il est donc important de se renseigner sur l’état de la copropriété et les prochains travaux prévus ou à prévoir en consultant les procès verbaux d’assemblée générale, le pré)état daté et l’état daté que le syndic de copropriété en charge de l’immeuble aura fourni au vendeur du bien que vous convoité.

Plus d’articles :

Panier
Retour en haut