Accueil » Blog » Focus sur la profession de gestionnaire de copropriété

Focus sur la profession de gestionnaire de copropriété

le rôle du gestionnaire de copropriété

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le rôle du gestionnaire de copropriété, également appelé syndic, englobe la supervision des parties communes dans des immeubles, bureaux ou locaux commerciaux.

Ses responsabilités incluent l’entretien, le suivi administratif des dossiers du bâtiment et l’application des règlements. Il contribue également au bon fonctionnement de la vie sociale et des relations entre les copropriétaires.

Découvrez en détail le métier de gestionnaire de copropriété dans cet article.

Les tâches essentielles d’un gestionnaire de copropriété

Outre la gestion des parties communes mentionnées précédemment, le gestionnaire de copropriété prend en charge des zones telles que les ascenseurs, les terrasses et les cages d’escalier. Il assure la sécurité de l’immeuble, veille au respect du règlement interne, et en cas de non-respect répété, il peut engager des procédures judiciaires pour les loyers impayés et les violations du règlement.

Les copropriétaires se réunissent pour élire le syndicat opérationnel pendant un mandat de 3 ans. Les réunions périodiques abordent les décisions importantes concernant l’immeuble, le règlement et les rotations de nettoyage. Pour les immeubles à plusieurs étages, le gestionnaire engage une entreprise de nettoyage.

En cas de défaillances techniques majeures, le gestionnaire élabore un calendrier de réparations, répartit les charges après consultation d’entreprises et négociation des devis. Il gère la comptabilité, le budget lié aux charges (eau, électricité, impôts), et assure la transparence des actions.

Les démarches administratives externes à l’immeuble sont également sous sa responsabilité. À la fin de l’année, il présente le bilan et les prévisions lors d’une réunion devant l’assemblée.

Les aptitudes essentielles pour devenir un gestionnaire de copropriété

Un gestionnaire de copropriété doit démontrer une polyvalence et une organisation exemplaires pour assurer le suivi efficace de toutes les tâches qui lui sont attribuées. Sa réactivité face à des situations d’urgence telles que des fuites de gaz ou des problèmes de canalisation est cruciale, nécessitant une connaissance approfondie des protocoles de sécurité afin de protéger les habitants de l’immeuble.

En plus de ces compétences techniques, un gestionnaire de copropriété doit posséder des aptitudes relationnelles développées. Il doit être capable de communiquer efficacement avec les occupants de l’immeuble, que ce soit pour les tenir informés de situations financières ou techniques, ou pour établir des relations amicales afin d’apaiser d’éventuels conflits.

La diplomatie et la négociation sont ainsi des critères essentiels pour exceller dans ce métier. De solides connaissances juridiques sont également indispensables pour suivre des dossiers éventuels au tribunal concernant l’immeuble ou ses occupants. Bien que ce métier ne requière pas un diplôme spécifique, une diversité de connaissances dans les domaines de la finance, de la juridiction et de l’urbanisme est nécessaire.

La maîtrise des notions de secourisme et du droit immobilier constitue un atout supplémentaire. Il est recommandé de fournir des attestations prouvant ces compétences lors de la constitution d’un dossier de candidature auprès d’agences telles que Recrutimmo, en vue d’une évolution de carrière.

Un diplôme de niveau bac + 2 dans l’une des spécialités mentionnées ci-dessus est généralement suffisant pour accéder à ce métier. Toutefois, des formations spécialisées dans le domaine du syndic de copropriété, dispensées par des établissements tels que l’Institut d’étude économique et juridique appliquées à la construction et à l’habitation ainsi que l’école supérieure des professions immobilières, peuvent constituer un avantage. Des expériences sur le terrain dans le domaine seront également appréciées lors de la candidature.

comment devenir gestionnaire de copropriété ?

Évolution future du métier de gestionnaire de copropriété

Entrer dans le domaine de la gestion de copropriété marque le début d’une carrière prometteuse. Il est important de souligner que le syndicat de copropriété peut prendre la forme d’un groupe, et les membres sont généralement formés par le responsable du syndic, avec le soutien du gestionnaire de copropriété.

Le gestionnaire peut développer ses compétences et son expérience en assistant le responsable pendant plusieurs années. Progressivement, il peut aspirer à occuper lui-même la fonction de responsable. Ce rôle n’est pas limité à la gestion d’un seul immeuble ; il peut éventuellement prendre en charge la gestion simultanée de plusieurs immeubles, tout dépend de son organisation. En outre, l’assistant du gestionnaire peut assurer une gestion continue de chaque immeuble sous sa responsabilité.

Le parcours professionnel peut débuter au sein d’une petite entreprise spécialisée dans la gestion immobilière. Avec patience et apprentissage, une transition vers le secteur public, voire l’intégration dans un cabinet privé, devient envisageable.

Avec plus de dix ans d’expérience, le gestionnaire de copropriété peut accéder au poste de responsable d’équipe au sein d’une agence immobilière renommée. Le métier de gestionnaire de copropriété implique l’administration des biens, y compris la gestion des locations dans l’immeuble et, le cas échéant, l’administration des locaux pour des bâtiments à usage professionnel.

Au fil de sa carrière, le gestionnaire maîtrise également les missions traditionnelles d’un agent immobilier, notamment les ventes et les locations. Ce métier offre une stabilité notable, car la loi exige la présence d’un gestionnaire de copropriété pour les copropriétés.

En termes de rémunération, le salaire est motivant, démarrant à environ 1 800 euros nets par mois. Avec quelques années d’expérience, cette rémunération peut atteindre jusqu’à 3 600 euros par mois.

Partagez cet article :



Ces articles pourraient vous plaire :

Les droits et obligations en copropriété

Les droits et obligations en copropriété Temps de lecture estimé : 4 minutes Vous envisagez d’acquérir un appartement en copropriété ? Sachez que chaque copropriétaire bénéficie de droits, mais qu’il est aussi soumis à des obligations…

Lire l’article >
Panier
Retour en haut